Point hygiène : conserver les boîtes témoin dans la restauration | Promocash

Point hygiène : conserver les boîtes témoin dans la restauration

boîtes témoin

Depuis l’arrêté du 29 septembre 1997, conserver des boîtes témoin est une obligation pour la restauration collective. Ces dernières permettent en effet de contrôler les plats préparés, manipulés et servis aux clients en cas de suspicion de TIAC (toxi-infection alimentaire collective). Pour passer au mieux cette étape indispensable, des règles sont à respecter. Les plats témoins doivent être prélevés juste après le service. Pour ce faire, des prélèvements de 80 à 100g suffisent. Ils doivent être conservés 5 à 7 jours après la date de consommation entre 0 et 3 degrés. Vous pouvez donc les classer et les étiqueter pour faciliter leur identification.