Comment intégrer le client virtuel à votre offre de restauration ? - Promocash

Comment intégrer le client virtuel à votre offre de restauration ?

Les restrictions liées à l’épidémie de coronavirus ont renforcé la place du « client virtuel ». Devenu central pour de nombreux restaurants, celui-ci joue un rôle clé dans la reprise de votre activité.

 

 

La fermeture des salles de restauration a bouleversé les modes de consommation. Face aux restrictions imposées par le gouvernement dans le contexte épidémique, de nombreux restaurateurs ont pris le parti de poursuivre leur activité à travers la vente à emporter. Click and collect, drive, livraison à domicile… Ils ont dû aligner leur offre sur un modèle de fonctionnement qui se rapproche de celui des « restaurants fantômes ». Le principe : des cuisiniers en coulisses, un atelier de fabrication, des propositions en ligne et des solutions de paiement à distance.

 

Proposer un système de commande à distance

Posséder un site internet, un blog, être présent sur les réseaux sociaux est indispensable pour pouvoir intégrer le client virtuel à son chiffre d’affaires. Via une page Facebook, Instagram ou la page d’accueil de son site internet, le restaurateur est ainsi en capacité de communiquer sur ses services à distance. Comment ? Par la présentation d’une carte quotidienne – ou hebdomadaire – détaillant le contenu des plats et leur prix. La mise en avant d’une photo alléchante est, effectivement, un plus pour illustrer votre offre culinaire et votre savoir-faire. Cette publication devra être assortie d’informations pratiques sur les modes de commande et de paiement possibles. Plusieurs solutions en ligne s’offrent à vous : Paypal, Lydia, iZettle. Elles permettent de générer un lien de paiement à envoyer directement par SMS, par mail, ou via les réseaux sociaux. Le client clique pour ouvrir la page de règlement, il saisit ses coordonnées bancaires et paye en toute sécurité. La livraison de sa commande peut ensuite s’effectuer : sur place (dans le respect des gestes barrière) ou à domicile, en observant des règles sanitaires tout aussi strictes. Dans les deux cas, le protocole doit être communiqué à votre clientèle ! D’autres solutions technologiques existent pour faciliter vos transactions comme Rapidle, pour la prise de commandes en ligne ou Stuart pour faciliter vos livraisons grâce à un service de coursiers.

A noter : afin de gérer aux mieux vos stocks et vos approvisionnements, il est important de proposer une offre restreinte de plats à prix attractifs et de varier régulièrement les propositions.

 

Se tourner vers les plateformes de livraison à domicile : une option

Les plateformes qui mettent en contact consommateurs et restaurateurs proposent une solution tout-en-un. Une solution pratique pour gérer votre temps et vos ressources en bénéficiant de leurs outils de communication, leurs livreurs et leur logiciel de commande. Sachez que la commission de ces plateformes tourne autour de 25% du prix du repas et que cette solution n’est proposée que dans les grandes villes majoritairement.

 

En bref : pour intégrer le client virtuel à votre service de restauration, il est donc primordial de bien connaître ses attentes et de mettre à sa disposition des outils opérationnels. Cela vous demandera du temps pour communiquer sur les réseaux, prendre les commandes et mettre en place une carte et un service de livraison rapide. Pensez également à mettre en avant vos règles d’hygiène à travers le conditionnement irréprochable des plats et à bien communiquer vos messages sanitaires. Si la relation virtuelle est bien établie, elle peut constituer un canal intéressant de ventes additionnelles pour votre établissement.